Des photographies du fonds personnel de Denis Seznec racontent l’affaire en images – et constituent un témoignage de premier plan sur le bagne.

L’affaire Seznec en photos, des Assises au Bagne

Guillaume Seznec a été condamné aux travaux forcés à perpétuité le 4 novembre 1924 pour un crime sans cadavre, sans arme et sans aveu. Aux yeux des Français, il est devenu, tout comme Dreyfus, le symbole de l’erreur judiciaire. Il a aussi survécu au bagne, dont il fut l’un des rares à revenir – après vingt ans. Comme Dreyfus encore, ou Papillon, son nom est associé à ce qui restera une tâche indélébile dans la mémoire du pays des droits de l’homme et constitue, aujourd’hui encore, un sujet de fascination dans le monde entier.

Denis Seznec a fait de la réhabilitation de son grand-père le combat de sa vie. A ce titre, il a grandement contribué à ce que la Justice française reconnaisse ses erreurs. Déjà l’auteur de deux livres qui ont touché et continuent de toucher un très vaste public, il publie aujourd’hui un album réunissant des photographies issues d’archives familiales, mais surtout des documents absolument uniques récoltés au cours d’années d’enquêtes en France comme en Guyane.

Non seulement cet ouvrage retrace l’une des plus extraordinaires affaires criminelles du XXème siècle et raconte la vie d’un homme broyé par une justice aveugle avec la force des images, mais il constitue un témoignage inégalable sur l’enfer du bagne et les conditions de vie des forçats.

Cet album est un complément indispensable de Nous, les Seznec récemment réédité et de Seznec, le Bagne . Outre le film de la vie de Denis Seznec, cet ouvrage propose une iconographie inédite sur le bagne et constitue sans doute l’un des plus importants témoignages visuels sur cette institution, page tragique de notre Histoire.

L’affaire Seznec, en photos, Editions Robert Laffont, 29 Euros TTC* – ISBN : 978-2-221-11586-2

*Hors des ventes en librairies la vente de ce livre est au bénéfice exclusif de France-Justice.